En Sarkozie

Politis  • 25 mars 2010
Partager :

Plateau télé à l’UMP

Ambiance aigrie à l’UMP, dimanche. Regards mauvais aux journalistes affairés dans un local surchauffé et exigu : « Faut s’en méfier, y en a même un qui a demandé si y aurait du champagne ! » Des angoissés croisent entre deux caméras ceux qui s’attendaient à pire tandis qu’un élu pérore : «  Nous sommes victorieux sur 3 régions, c’est mieux que 2 ! » À 21 h, il n’y a plus grand monde. « C’est gênant, quand même » , note une militante. Alors qu’une série américaine remplace le plateau électoral, les jeunes hésitent à rentrer se faire un plateau télé. « On reconnaît qu’il y a un message, mais il faut du recul. » « Le problème, c’est qu’on n’a pas assez expliqué. De toute façon, ce qu’on fait, on ne le fait pas que pour gagner des voix. » Sans blague !

Riche mais pingre

Le conseil général (UMP) des Hauts-de-Seine a récemment durci les critères d’obtention de la carte « Améthyste ». Cette carte permet aux personnes âgées ayant peu de ressources de bénéficier de la gratuité des transports ou du demi-tarif sur l’ensemble du réseau RATP et SNCF en Île-de-France, contribuant ainsi à combattre l’isolement. « De plus, une somme de 168 euros en cas de perte, de vol et même de non-réception de leur carte est désormais demandée aux titulaires de la carte. Une somme complètement disproportionnée au regard des revenus des personnes pouvant être titulaires de cette carte » , s’insurge Patrick Alexanian, conseiller général PCF de Bagneux. Le département le plus riche de France est toujours le plus pingre.

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don