En Sarkozie

La Poste célèbre sa privatisation Le changement de statut de La Poste lundi est « un jour de célébration », affirme Christine Lagarde, lyrique, tandis que les dirigeants du postier ont commémoré l’événement sans trop regarder à la dépense. Une pleine page de pub a été publiée dans les quotidiens nationaux et régionaux et signée en petits caractères : « La Poste, société anonyme au capital de 1 000 000 000 d’euros. » En tête de la pub, cette phrase : « L’histoire de La Poste a été écrite par les Français et…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents