Entendu

Politis  • 18 mars 2010
Partager :

Interrogé sur RTL après les déclarations controversées de Gérard Longuet sur une éventuelle nomination de Malek Boutih à la tête de la Halde, Jean-Pierre Raffarin a assuré que son président de groupe au Sénat n’était « évidemment pas raciste » . Et, tentant de faire l’exégèse de la « pensée » Longuet, le sénateur du Poitou a expliqué que son collègue avait posé une « question utile » sur le fait de savoir si « une personne discriminée est la mieux placée pour réduire les discriminations » . On se demande bien en quoi réside l’utilité de cette question et surtout pourquoi le chantre de la France d’en bas, poussant jusqu’au bout son raisonnement, ne se demande pas si un fonctionnaire est le mieux placé pour réformer l’État, une pharmacienne pour conduire la politique de santé, etc.

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don