En Sarkozie

Politis  • 6 mai 2010
Partager :

« Adaptez-vous ! »

Pour soulager le déficit public de l’État, le député (UMP) et rapporteur général du Budget, Gilles Carrez, suggère de ne plus indexer sur l’inflation les dotations annuelles versées par l’État aux collectivités locales dans les prochaines années mais d’en geler tout bonnement le montant. Celui-ci avoisinant 50 milliards d’euros, l’économie pourrait être de 800 millions. « Il faut que les collectivités locales s’adaptent » , lance M. Carrez, qui dirige une mission en vue de la prochaine conférence des déficits à l’Élysée, le 20 mai. C’est déjà ce qu’elles font, l’État ayant limité cette année la progression de ses dotations à la moitié de l’inflation. Mais si la ceinture est serrée d’un cran supplémentaire, cela deviendra vite intenable.

« Au-dessus de nos moyens »

Le même Gilles Carrez est tout aussi tranchant sur l’aide personnalisée à l’autonomie (APA), le revenu de solidarité active (RSA) et la prestation de compensation du handicap, dont la gestion gonfle les budgets des départements : « Ces lois sont au-dessus de nos moyens » , déclare-t-il aux Échos (29 avril). Les bénéficiaires apprécieront.

Bataille d’UMP

Patrick Devedjian, le président UMP des Hauts-de-Seine, est accusé de « trop en faire » pour la culture, « sa marotte » . Il imposerait à son conseil général des « dépenses somptuaires » . À la tête de la fronde, les époux Balkany et les élus UMP qui soutiennent Jean Sarkozy proclament que le département doit « revenir au gaullisme social » . Sans rire ?

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don