Lu

Politis  • 24 juin 2010
Partager :

Le secrétaire général de l’Élysée, Claude Guéant, a préféré s’adresser aux marchés financiers et dans les colonnes du quotidien financier britannique Financial Times, le 21 juin, pour annoncer que l’avenir économique du pays passera par un plan de grande rigueur, dès l’automne. Qualifié par le quotidien de « Cardinal » et d’homme « le plus puissant de France après Nicolas Sarkozy » , Guéant a promis qu’il « y aura d’autres annonces. Nous devons faire plus, bien sûr. Beaucoup plus » , ce qui veut dire que de nouvelles coupes budgétaires sont en préparation. Toujours selon le Cardinal, le budget 2011 comportera un programme « sérieux et déterminé » d’économies pour les trois ans à venir. Bien trop sérieux pour que les Français en soient les premiers avertis…

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don