Vu

Politis  • 10 juin 2010
Partager :

Éric Woerth a sans doute l’intention, inavouée, de booster les prochaines mobilisations intersyndicales prévues le 24 juin. Le ministre du Travail a promis le 3 juin sur TV5 Monde que les salariés « usés physiquement et qui peuvent le prouver » pourront partir plus tôt à la retraite. La pénibilité « peut avoir des effets différents sur différentes personnes » , a juré, au doigt mouillé, le ministre, qui a surtout donné un nouveau gage au Medef. La CGT a parlé de son côté de « provocation » et d’une « insulte au bon sens » . D’autant plus que le Medef a planté en avril les négociations interprofessionnelles entre syndicats et patronat sur les questions de pénibilité. Et préfère sans doute voir l’ouvrier se tuer à la tâche.

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don