60 000 salariés

60 000 salariés travaillent dans les centres d’appels délocalisés en 2009, selon les chiffres communiqués par Bercy. Ils n’étaient que 10 000 en 2004. Ces chiffres ont été ressortis par les syndicats après le coup de com’ de Laurent Wauquiez, secrétaire d’État à l’Emploi, qui veut une surtaxe « des appels provenant des sites implantés à l’étranger » et des « assises des centres d’appels ».
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.