Lu

Politis  • 15 juillet 2010
Partager :

Brice Hortefeux, ministre de l’Intérieur, en a sorti une bien bonne dans un entretien accordé au Parisien (du 12 juillet). À une question sur le bouclier fiscal et le chèque de 30 millions d’euros versé par l’État à Liliane Bettencourt, le fidèle Brice répond que le bouclier « est un outil de justice fiscale » et assène un argument de haute volée : « La vérité, c’est que 60 % des bénéficiaires de ce bouclier ont des revenus inférieurs à 1 000 euros par mois ». L’homme de Sarko a oublié d’ajouter que sur les 700 millions reversés par l’État en 2010 au titre du bouclier, les deux tiers ont été distribués à un millier de personnes qui ont un patrimoine supérieur à 15 millions et sont imposables à l’ISF. Les 18 000 contribuables restants, « aux revenus inférieurs à 1 000 euros par mois », se sont partagé une poignée d’euros. Belle justice !

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don