Baisse le son, Besson !*

Abdel Hafed Benotman  • 18 novembre 2010 abonné·es

« Du “gris” que l’on prend dans ses doigts et qu’on… roule ! » Comme le chantait Fréhel ! M. Besson, comme vous le voyez… je connais l’air et la chanson. Vous tentez de rouler les Français dans une farine… bien blanche ? Vos mariages « gris » ? Pourquoi ne pas dire directement mariage bicot, ou bougnoule ou crouillat ou raton ? Car vous savez pertinemment que cette expression de « gris » est une insulte raciale qui vient tout droit de l’après-guerre d’Algérie. Dans mes cours

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Digression
Temps de lecture : 5 minutes