Le chiffre

Politis  • 25 novembre 2010
Partager :

6,6 milliards d’euros

C’est le montant des exonérations fiscales et sociales en faveur des services à la personne en 2009, indique la Cour des comptes. Pour le collectif L’Appel et la pioche, qui organise des actions contre la précarité dans ce secteur, les aides de l’État sont « un gaspillage d’argent public, qui sert à créer des emplois précaires » qui « ne permettent pas aux gens de vivre » .

Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don