Une étoile prête à danser

Alain Cangina  • 10 février 2011 abonné·es

« Il faut porter encore en soi un chaos pour pouvoir mettre au monde une étoile dansante » , disait Nietzsche. Ce n’est pas demain que notre ciel nocturne deviendra une piste de bal. Les citadelles à la Vauban du père Descartes sont solides. La sagesse de Spinoza les a à peine ébréchées. Vous avez dit chaos ? N’est-ce pas l’opposé de ce qu’on nous apprend ?

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Digression
Temps de lecture : 4 minutes