Ici

Toute la gauche au procès des postiers L’ouverture du procès, le 20 juin, des 16 postiers syndicalistes de SUD et de la CGT, dont un certain Olivier Besancenot, du Nouveau Parti anticapitaliste, a été l’occasion d’un exploit. On y a vu la gauche sociale et politique rassemblée jusque dans les rangs des écologistes pour défendre le facteur de Neuilly-sur-Seine. Benoît Hamon (PS), Arlette Laguiller (LO) et Nicolas Hulot (EELV), notamment, étaient aux côtés de Monseigneur Gaillot et d’Annick Coupé…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.