Ici

Politis  • 30 juin 2011
Partager :

Crise chez « Panda »

Rien ne va plus au sein de l’ONG WWF France. Rue89 a publié ce week-end une lettre adressée à la présidente, Isabelle Austier, par 57 salariés de l’organisation, qui demandent « la démission du directeur général, Serge Orru ». Les salariés dénoncent l’utilisation par ce dernier de WWF France à des fins personnelles : « C’est la proximité ambiguë avec le pouvoir et une exposition médiatique opportuniste et anarchique destinée à accroître la notoriété du directeur général à des fins personnelles que les salariés dénoncent vivement. » Mais les chances sont minces pour que les salariés obtiennent satisfaction… Isabelle Austier se dit « profondément choquée » par cette requête.

Nage sur gazon

À Castillon-la-Bataille (Gironde), comme partout en France, les collégiens doivent acquérir le « savoir-nager ». Faute de piscine – le bassin municipal est fermé depuis deux ans –, c’est sur la terre ferme que les enfants nageront, ce jeudi, pour obtenir ce petit certificat. Munis de leurs lunettes et de leur bonnet, ils exécuteront un étrange ballet dans le parc jouxtant la piscine, sauteront des plots et feront la brasse dans des couloirs tracés sur l’herbe en passant sous des cerceaux, raconte Sud-Ouest (23 juin), qui tient ses détails des professeurs d’EPS. Comme s’ils étaient dans l’eau… À défaut de moyens pour ses missions, l’Éducation nationale a des idées.

Delanoë, Robespierre et Thiers

Pour justifier le refus du Conseil de Paris de donner à une rue de la capitale le nom de Robespierre, Bertrand Delanoë a expliqué sur France inter, le 21 juin, qu’il n’existait pas plus de rue Thiers dans sa commune, contrairement aux dires d’une élue parisienne du PG, Danielle Simonnet. « Et heureusement, a ajouté le maire de Paris. Thiers est celui qui a massacré les Communards. » Ignorance ou mensonge ? La rue Thiers existe depuis 1910. D’une longueur de 76 mètres, elle se trouve dans le quartier de la porte Dauphine (XVIe arr.), et est répertoriée sur le site de la Mairie de Paris, http://www.paris.fr.

Les échos
Temps de lecture : 2 minutes
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don