En Sarkozie

Politis  • 14 juillet 2011
Partager :

Droite extrême


Pour trinquer à la première année d’existence du collectif de la droite populaire, dont ils sont des piliers, mais aussi « fêter dignement » la « fête nationale », les députés UMP Philippe Meunier, Jean-Paul Garraud et Lionnel Luca ont convié la presse, le 12 juillet, à un « apéritif saucisson vin rouge » dans un des salons de l’Assemblée nationale. C’est plus classe que les « apéro saucisson pinard » anti-islam initiés par le Bloc identitaire, mais l’esprit est le même.


L’OIP blacklisté ?


«  Le numéro de téléphone de l’Observatoire international des prisons figure sur la liste des numéros interdits de l’administration pénitentiaire », aurait expliqué un cadre de la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis à un détenu. Normalement, les numéros interdits sont ceux des hélicoptéristes et des aéroports. D’après le directeur de l’établissement, il s’agit là d’une confusion : la consigne de non-communication avec l’OIP ne s’applique qu’aux personnels pénitentiaires. Ce n’est pas beaucoup mieux…


Réservé 
aux umpistes


Hermann Fuster, ce fonctionnaire du conservatoire de musique d’Agen (Lot-et-Garonne) condamné à six mois de prison avec sursis pour avoir agrippé la veste de Nicolas Sarkozy, raconte dans le Parisien (11 juillet) qu’il a failli ne jamais approcher le chef de l’État, les entrées bitumées du village qui l’accueillait étant contrôlées par des gendarmes. Le service de sécurité de l’Élysée lui aurait même dit : « T’as pas de carte UMP, tu rentres pas. » Curieuse République !

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don