Là-bas

Politis  • 28 juillet 2011
Partager :

La faim, ça ne paie pas
La réunion internationale ministérielle de crise sur la famine qui s’est tenue à Rome le 25 juillet n’a débouché sur aucune annonce concernant le montant précis des sommes promises ou versées par les contributeurs. Le directeur de la FAO avait pourtant estimé l’aide nécessaire pour faire face à la situation dramatique dans la Corne de l’Afrique à 1,1 milliard d’euros dans les douze mois. L’Union européenne a, quant à elle, indiqué qu’elle apportait 100 millions d’euros, tandis que la Banque mondiale débloquait 348,5 millions d’euros. La faim dans le monde, un scandale ? Oui, en théorie…

La Chine à grande vitesse

Le gouvernement chinois a beau faire tout son possible pour que rien ne filtre, un flot de critiques a suivi l’annonce de l’accident de train à grande vitesse qui a fait 39 morts à Wenzhou le 23 juillet. Des doutes s’expriment sur la volonté des autorités de faire toute la lumière sur l’accident, alors que des images diffusées sur Internet montrent des pelleteuses poussant des épaves de wagon dans un trou, ce qui renforce les spéculations sur de possibles dissimulations de preuves. Plus globalement, des blogueurs remettent ouvertement en question la politique de modernisation du pays. « Peut-être que nous payons le prix d’un rythme de développement trop rapide », a écrit l’un d’eux. Le développement à grande vitesse ou le crash assuré.

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don