Une nouvelle chance pour la gauche

Il y a près de cinq ans, l’espoir d’une alternative à gauche qu’avait fait naître la victoire du « non » au TCE se brisait sur l’écueil de l’élection présidentielle. Refusant de s’y résigner, des milliers de militants unitaires de toutes origines s’étaient alors rassemblés autour de la seule candidature qui leur paraissait encore capable d’incarner cet espoir, celle de José Bové. Mais la logique de la division l’emporta au bout du compte sur notre volonté unitaire, et l’espoir fut déçu. On connaît la…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents