Des révisionnistes à l’UMP

Il y a cinquante ans, le 17 octobre 1961, des dizaines de manifestants pacifiques du FLN étaient jetés dans la Seine lors d’une répression policière sanglante orchestrée par Maurice Papon. Triste anniversaire que la droite refuse toujours de commémorer. Lundi, au Conseil de Paris, elle a protesté contre l’interruption de séance destinée à permettre la tenue d’une cérémonie officielle. Le maire de Neuilly a, lui, refusé de s’associer aux commémorations organisées par les maires de son département. La raison…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents