Souchiens de garde

Politis  • 13 octobre 2011
Partager :

Houria Bouteldja, porte-parole des Indigènes de la République, comparaissait mercredi devant le tribunal de Toulouse pour « racisme anti-Blancs ». Elle est attaquée par une « Alliance » « pour le respect de l’identité française et chrétienne » dont l’animateur est l’extrême-extrême-droitiste Bernard Antony. Le délit ? Un néologisme inventé par Houria Bouteldja dans une émission de France 3 en 2007, disant « souchiens » pour « Français de souche » . Marianne s’était empressé d’écrire « sous-chiens ». Un premier site accueillant la pétition en faveur de Houria Bouteldja a été pris d’assaut par les amis de M. Antony.

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don