Feu de tout bois

Politis  • 24 novembre 2011
Partager :

Une réunion ministérielle spéciale le 21 novembre, une intervention de Claude Guéant au JT de 20 heures : le gouvernement ne recule devant aucune occasion de réactiver ses obsessions sécuritaires. Certes, le viol suivi du meurtre d’une collégienne de 13 ans au Chambon-sur-Lignon (Haute-Loire) est un drame révoltant. Certes, est légitime la question de savoir si un jeune ayant un passé judiciaire peut être réintégré dans un établissement ordinaire. Ainsi que se demander si l’ensemble de la communauté éducative qui l’accueille doit être informée de ce passé. Cela justifie-t-il pour autant une telle mobilisation au sommet de l’État, qui consiste à instrumentaliser la douleur et l’émotion suscitées dans l’espoir de bénéfices électoraux ? Piteux.

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don