La transparence s’arrête aux marches du Majestic

Politis  • 10 novembre 2011
Partager :

La rumeur née dans la presse internationale a rapidement enflé sur Internet : lors du G20 de Cannes, Nicolas Sarkozy aurait séjourné dans la suite présidentielle du Majestic, facturée à 37 000 euros la nuit. L’Élysée a démenti lundi, par la voix de Franck Louvrier. Le conseiller en communication de l’Élysée a estimé à la louche que la nuitée présidentielle a coûté « dix fois moins » .

On repassera donc pour la transparence, exigée le même jour par François Fillon, mais pour les collectivités locales… L’homme de la rigueur budgétaire veut même demander aux régions, aux départements et aux communes de plus de 50 000 habitants de « rendre systématique » la publication d’un rapport sur l’évolution de leurs dépenses de « train de vie » . Le message sera-t-il transmis à l’Élysée ?

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don