Le Crif liste les juifs

Politis  • 1 décembre 2011
Partager :

Dans un éditorial daté du 17 novembre et intitulé « les évincés », Richard Prasquier, président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), nomme les députés de Paris qui devront céder leur place en vertu de l’accord passé entre le PS et EELV, et relève que tous sont juifs. En réponse, David Kessler, ancien président du Mouvement juif libéral de France, dénonce dans une tribune véhémente parue le 28 novembre dans Libération le fait que, « maintenant, le Crif liste les juifs ! » . « Les candidats à une élection doivent être jugés sur leur engagement, leurs convictions, leur apport. Selon le président du Crif, ils devraient maintenant l’être en fonction de leur origine », écrit-il. Et de conclure : « Ubu devient roi : le Crif raisonne en miroir avec les antisémites. »

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don