Le sens de la peine

Alain Cangina  • 1 décembre 2011 abonné·es

Je suis toujours sidéré quand je découvre les réactions et les commentaires au détour d’un article sur les prisons. Des propos haineux et vengeurs qui me laissent sans voix et instillent en moi une douleur teintée de révolte où je perçois la tentation du face-à-face tout aussi destructeur.

Malgré la récurrence de ces circonstances, je continue à rester pantelant et ulcéré. Je me rassure en pensant que ceux qui osent proférer ou écrire de tels propos ne représentent

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Digression
Temps de lecture : 4 minutes