Dakar 2012 : un jour, un mort

Politis  • 5 janvier 2012
Partager :

« Premier drame sur le Dakar », titrait une brève sur le site de France Télévisions consacré au rallye : comme si d’autres drames étaient inévitables et même attendus. L’audiovisuel public admet ainsi la dimension spectaculairement morbide de cette course destructrice dont il est le fidèle partenaire. Le Dakar compte déjà 31 éditions et 59 morts, dont une vingtaine de spectateurs et d’habitants fauchés par les engins. Lors de la 32e édition, partie le 1er janvier de Santa Rosa en Argentine, un motard est donc décédé dès la première étape. Victime d’une crise cardiaque à la suite d’une chute, l’Argentin Jorge Martinez Boero (photo), 38 ans, qui avait abandonné la précédente édition après être tombé dans un précipice, écrivait dimanche sur Twitter : « Je vais tout donner. Ce qui ne tue pas rend plus fort. »

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don