Un slogan périmé

Les résultats de l’enquête de Radio France (23 janvier) intitulée « Quel travail voulons-nous ? » sont un cinglant camouflet infligé à Nicolas Sarkozy. La sociologue Dominique Méda, membre du comité scientifique, souligne que le grand slogan de 2007, « Travailler plus pour gagner plus », n’a été choisi « que par 4 % des personnes interrogées. Désormais, il s’agit de travailler tous et de travailler mieux » (Le Monde, 24 janvier). La compétitivité présentée comme l’alpha et l’oméga de la politique…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.