La voix de son maître

Récidiviste, Claude Guéant a déclenché un déluge de réactions outrées pour avoir déclaré, lors d’un meeting à Vélaine-en-Haye (Meurthe-et-Moselle), que « le vote des étrangers » conduirait à ce que « des conseillers municipaux étrangers rendent obligatoire la nourriture halal dans les repas des cantines, ou réglementent les piscines à l’encontre des principes de mixité » . Même Nathalie Kosciusko-Morizet a désavoué le ministre de l’Intérieur, sur Canal +, dimanche : « Il y a assez de raisons d’être contre…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.