Antibes met à genoux Veolia

« Antibes oblige Veolia à réduire sa facture d’eau de 43,3 % », ce n’est pas à un journal gauchiste qu’on doit ce titre mais au cahier saumon du Figaro (6 avril). La ville de Jean Leonetti, par ailleurs ministre (radical valoisien) chargé des Affaires européennes, aura ainsi « l’eau la moins chère de France ». Une victoire aux accents anticapitalistes dans le journal de l’industriel Serge Dassault, car « la menace d’un passage en régie municipale de la gestion de l’eau potable a eu raison des ambitions de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.