GDF : « le moins d’impôts possible »

Les grands patrons sont des patriotes. Gérard Mestrallet, PDG de GDF Suez, en a encore apporté la preuve, le 23 avril, lors de l’assemblée générale du groupe. Il a décrété que GDF-Suez était « un bon contribuable », en France comme à l’étranger, rappelant que son groupe avait payé l’an dernier près de 1,9 milliard d’euros d’impôts, dont près de 700 millions au fisc français. Mais il a ajouté, comme si c’était tout à fait naturel, qu’« évidemment notre objectif est quand même d’essayer d’en payer le moins…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.