…dispensée d’impôts !

Politis  • 31 mai 2012
Partager :

La leçon de morale de Christine Lagarde est d’autant plus inconvenante que la directrice générale du FMI ne paie pas d’impôts, malgré un salaire annuel de 380 939 euros en 2011 (dont 57 829 euros de frais forfaitaires de représentation). Comment est-ce possible ? Fonctionnaire international, elle bénéficie des dispositions des articles 34 et 38 de la convention de Vienne sur les relations diplomatiques de 1961, qui stipulent que « l’agent diplomatique est exempt de tous impôts et taxes, personnels ou réels, nationaux, régionaux ou communaux ». Voilà qui lui laisse de quoi verser de belles oboles aux associations caritatives qui œuvrent en Afrique.

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don