...dispensée d’impôts !

La leçon de morale de Christine Lagarde est d’autant plus inconvenante que la directrice générale du FMI ne paie pas d’impôts, malgré un salaire annuel de 380 939 euros en 2011 (dont 57 829 euros de frais forfaitaires de représentation). Comment est-ce possible ? Fonctionnaire international, elle bénéficie des dispositions des articles 34 et 38 de la convention de Vienne sur les relations diplomatiques de 1961, qui stipulent que « l’agent diplomatique est exempt de tous impôts et taxes, personnels ou…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents