Jeanne d’Arc contre François Hollande

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Décidément, cette pauvre Jeanne est bien l’icône de tout ce que notre pays compte de plus réactionnaire. Après le Front national, c’est l’association Civitas qui célébrait la « Pucelle », dimanche dans les rues de Paris, au prétexte qu’icelle est née il y a tout juste six cents ans. Ces foldingues du « royalisme social » (sic) craignent pour la France « éternelle » « des terroirs et des clochers ». Ils se disent « fidèles à ses racines chrétiennes ». Ils prophétisent l’avènement prochain d’une république islamique, et prient sainte Jeanne de bouter les Arabes
et les socialistes hors de nos frontières.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents