La prison pour des mails

Politis  • 10 mai 2012
Partager :

Adlène Hicheur est un physicien franco-
algérien de 35 ans du Cern de Genève.
Pour avoir échangé des mails avec un cadre d’Al-Qaïda au Maghreb islamique, il a été condamné à 4 ans de prison ferme le 4 mai
par le tribunal correctionnel de Paris.
Selon le jugement, il a servi de « relais et de soutien logistiques et médiatiques à diverses
structures terroristes ». Mais aucun
projet concret d’attentat n’a été mis au jour. C’est un délit de « préterrorisme »,
a commenté l’avocat d’Adlène Hicheur.
Celui-ci écope donc d’une peine de prison pour être suspecté d’avoir une mauvaise intention.
Gare à vos mails !

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don