Législatives : palme du machisme pour l’UMP

Sur les 6 591 candidats aux législatives, on ne compte que 40 % de femmes contre 41,6 % en 2007. Un chiffre qui traduit une régression de la parité. Si celle-ci est strictement respectée par le PS (pour ce qui est des candidatures), EELV, le Parti de gauche, le NPA ou LO, ainsi que par le Parti chrétien-démocrate de Christine Boutin, Debout la République de Nicolas Dupont-Aignan ou le Front national, le MoDem admet en revanche ne présenter que 40 % de femmes environ. Ce qui est toujours mieux que l’UMP,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.