Polémique autour d’un sujet de médecine

Politis  • 21 juin 2012
Partager :

La faculté de médecine de l’hôpital Bichat, à Paris, a mis en rogne le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif). Dans son examen de médecine humanitaire, qui concerne 85 étudiants cette année, une question de droit est jugée « scandaleuse » par l’organisation.

L’étude de cas proposée concerne l’opération Plomb durci menée par Israël contre la bande de Gaza en 2008-2009. En prenant l’exemple de la mort de 22 membres d’une même famille dans un « bombardement classique » , précise l’énoncé, il est demandé aux étudiants de préciser « les qualifications des crimes perpétrés (crime de guerre, crime contre l’humanité, crime de génocide) ? ». « Une véritable incitation à la haine d’Israël » , s’indigne Richard Prasquier, président du Crif. Alors qu’une enquête administrative a été ouverte, le professeur Christophe Oberlin, rédacteur du sujet, s’interroge : « Si j’avais proposé une étude de cas sur le Soudan, pensezvous qu’il y aurait eu la même polémique ? »

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don