États-Unis, macabre décompte

Politis  • 26 juillet 2012
Partager :

Fusillade à Aurora (Colorado). Le 20 juillet, James Holmes tuait 12 personnes et en blessait 58 à une première de Batman. Drame national. Pourtant, chaque année, 17 500 personnes sont blessées par balle aux États-Unis, et plus de 9 000 adultes et 3 000 enfants sont tués ! Le blog « Kid shooting » recense ainsi les histoires sordides de gamins de 2 ans s’étant tués avec le fusil de chasse du grand-père ou ayant tué leur sœur par accident, et pour lesquels Barack Obama n’a, que l’on sache, pas encore eu de mot de condoléances. Le 20 juillet au matin, alors que James Holmes préparait son carnage, la NRA, le surpuissant lobby américain de défense des armes, souhaitait, sur Twitter, un « happy friday ! » aux « shooters »… Il aura, hélas, été entendu.

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don