Un arbitrage discutable

Politis  • 5 juillet 2012
Partager :

« Hollande 1-Merkel 0 » , titrait avec un certain humour Libé , samedi, au lendemain du Conseil européen de Bruxelles. L’allusion à l’Euro de foot, qui se déroulait au même moment, est évidemment plaisante. Côté italien, on ne s’est d’ailleurs pas privé non plus de dresser un parallèle entre les deux « super Mario », Balotelli, le buteur de la Squadra, tombeur de l’Allemagne, et Monti, le président du Conseil européen, qui a négocié au plus serré à Bruxelles. Mais, quand on regarde vraiment le résultat du Conseil, on peut tout de même s’interroger sur ce « 1 à 0 ». L’arbitre qui a commis le titre de Libé ne serait-il pas un peu « hollandais » ?

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don