Dossier : Les Verts face à leurs contradictions

Conférence environnementale : En être ou pas ?

Échaudées par le Grenelle, les associations considèrent la conférence environnementale avec une certaine méfiance.

Pendant plusieurs semaines, les associations de protection de la nature et de l’environnement ont oscillé entre méfiance et intérêt, conditionnant leur participation à des engagements sur le déroulement ouvert et démocratique de la conférence et sur les suites qui lui seront données. « Il n’était pas question, explique Jean-François Julliard, directeur de Greenpeace, de s’emballer comme nous l’avons fait pour le Grenelle de l’environnement et de participer à une discussion verrouillée d’avance. De plus,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Ouvrez les fenêtres, lisez la presse indépendante

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

COP 26 : la fin du blabla ?

Écologie
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.