Le débat « mal-traité », selon les Économistes atterrés

Thierry Brun  • 13 septembre 2012 abonné·es

La volonté du gouvernement, et de l’Élysée, de ne pas soumettre le traité budgétaire européen à un référendum va à contre-courant du désir

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 1 minute