Un marchand de sommeil bien informé

Qui était le propriétaire de l’immeuble du 39, rue Gabriel-Péri, à Saint-Denis (93), qui a brûlé début décembre, faisant trois morts ? Un sombre marchand de sommeil tout aussi miséreux que ses locataires vivant sans eau courante ? Raté ! Le gérant d’une des SCI propriétaires est un prof de droit de l’université Paris-Dauphine. Un habitant (lui) des beaux quartiers qui a fraudé la loi, en parfaite connaissance des obligations de sécurité, et qui a donc laissé sciemment l’immeuble se transformer en dangereux…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents