Bidonnage en direct

La manifestation contre le TSCG n’était pas encore arrivée place d’Italie que Jean-Michel Aphatie dégainait un tweet définitif : « 15 000 selon la police, 50 000 selon les organisateurs: le Front de gauche ne fait pas recette ce dimanche. » L’information était doublement fausse et a vite suscité l’ire des manifestants qui tapotaient du clavier en défilant. Primo, la préfecture de police n’a procédé à aucun comptage des manifestants, comme cela avait été le cas pendant la campagne présidentielle. Secundo,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents