Alima Boumediene-Thiery privée de barreau

Alima Boumediene-Thiery se voit refuser l’accès à la profession d’avocate.

Un « militantisme efficace dans le cadre de ses activités politiques », c’est ce qui est reproché à Alima Boumediene-Thiery par le Conseil de l’ordre des avocats du Val-d’Oise, qui vient de rejeter sa demande d’inscription au barreau. L’ancienne sénatrice a pourtant tous les diplômes pour y prétendre. Il faut dire qu’elle a aussi la mauvaise habitude de militer en faveur du peuple palestinien. Elle a notamment été mise en examen en 2010 pour « incitation à la discrimination en raison de l’appartenance à…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.