Politis

Abonnez-vous à Politis

Tout Politis +

11 Par mois
  • Votre hebdomadaire et hors-série en version papier et numérique

  • Tous les articles du magazine et des articles inédits de la rédaction

  • Votre hebdo/hors-série en PDF

  • Lecture de l'hebdo/hors-série sur liseuse

Choisir cette offre
Pour toutes informations, contactez notre service Abonnement au 03 80 48 95 36 ou par e-mail à : abonnement@politis.fr

Offre Découverte spéciale élections 23 numéros + 1 HS

49
Offre Découverte spéciale élections 23 numéros + 1 HS
  • 23 numéros + 1 hors-série en version papier et numérique

  • Tous les articles du magazine et des articles inédits de la rédaction

  • Votre hebdo/hors-série en PDF

Je m'abonne

Web illimité

8 Par mois
  • Votre hebdomadaire et hors-série en version numérique

  • Tous les articles du magazine et des articles inédits de la rédaction

Choisir cette offre

Les autres offres

Offre découverte, administrations, offre solidaire, réabonnement…
Choisissez une offre

Soutenez la presse indépendante et découvrez les offres de notre kiosque. A partir de 8€/mois. :

Brèves médias

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


En berne

L’UMP voulait ses primaires dans « Des paroles et des actes », sur France 2. Le débat opposant, sans les opposer, Copé à Fillon a plombé la chaîne, avec seulement 2,3 millions de téléspectateurs. Même Jean-Marc Ayrault a fait mieux en septembre, avec plus de 3 millions de personnes. Tandis que la primaire socialiste, il y a un an, en avait réuni 5 millions au premier tour, et près de 6 millions au second tour, entre Aubry et Hollande. Une claque.

Gestion désastreuse

Tandis que Rémy Pflimlin table sur un déficit de 80 à 100 millions d’euros en 2013, le rapport de Martine Martinel sur le budget pour les crédits de l’audiovisuel public révèle que les plans de départs de France Télé de 2007 et de 2009/2012 ont coûté près de 58 millions d’euros au groupe. Les effectifs en équivalents temps plein en 2011 ont même augmenté de 193 personnes. Sans effet sur l’équilibre des comptes ni sur la qualité des programmes.

Censure

Très critiqué dans Marianne pour son livre consacré à l’affaire DSK, Chronique d’une exécution (Cherche Midi), Ivan Levaï a décidé d’exclure l’hebdo de sa revue de presse du week-end sur France Inter. Entre élégance et déontologie.

Redevance, le feuilleton

Suivant un amendement du sénateur socialiste David Assouline, Aurélie Filippetti s’est dite favorable à une augmentation de la redevance audiovisuelle de 2 euros supplémentaires. Soit 6 euros au lieu de 4, portant le total de la contribution à 131 euros.


Haut de page

Voir aussi

Quelle Europe pour la gauche ?

Politique par

accès libre

 lire   partager

Articles récents