« Dictature modérée »

Politis  • 1 novembre 2012
Partager :

Le parachutiste autrichien Felix Baumgartner, célèbre pour avoir franchi le mur du son en chute libre, a annoncé le 23 octobre être « officiellement retraité de l’activité de casse-cou ». C’est pourtant en casse-cou qu’il s’est aventuré sur le terrain politique dans le quotidien Kleine Zeitung (28 octobre). L’expérience d’Arnold Schwarzenegger à la tête de l’État américain de Californie l’a convaincu qu’on « ne peut rien modifier dans une démocratie » . Pour résoudre les problèmes économiques et sociaux, Baumgartner suggère donc d’instaurer… « une dictature modérée » . Émoi dans toutes les gazettes, unanimes à déclarer que le héros mondial a cette fois « franchi le mur du çon » . Cette « dictature » est pourtant le rêve secret de bien des dirigeants européens. Et Alexandre Adler l’a suggéré pour la Grèce sans qu’aucun éditocrate ne s’en émeuve, ce qui ouvre à Baumgartner un avenir de chroniqueur à France Culture.

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don