Molle ou décomplexée ?

Politis  • 15 novembre 2012
Partager :

« Droite molle » contre « droite décomplexée » . C’est ainsi que Jean-François Copé, qui a reçu mardi le soutien implicite de Patrick Buisson, l’ancien conseiller de Sarkozy venu de la droite maurrassienne et nationaliste, présente l’élection à la présidence de l’UMP. La distinction ne saute toutefois pas aux yeux quand ce « mou » de François Fillon, accusé de « céder au politiquement correct par peur d’abîmer son image » , défend la réduction des déficits, la suppression des 35 heures, ou la flexibilité du marché du travail, et s’oppose tout comme son challenger décomplexé au droit de vote des étrangers ou au mariage homosexuel. La décomplexion serait-elle une mollesse ?

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don