Wen Jiabao, un « homme du peuple » milliardaire

Politis  • 1 novembre 2012
Partager :

Le New York Times a publié jeudi 25 octobre une enquête très approfondie sur la fortune – considérable – de l’actuel Premier ministre chinois. Une publication qui tombe plutôt mal pour le camarade Wen Jiabao, à la veille du 18e congrès du Parti communiste de la République populaire. L’accès au site du New York Times a bien entendu été immédiatement bloqué sur le Web chinois. Estimée à quelque 2,7 milliards de dollars, la fortune de celui qui se fait passer pour un « homme du peuple » – il a une fois réveillonné sous terre avec des mineurs chinois – proviendrait essentiellement des bénéfices réalisés par sa femme, Zhang Beili, une affairiste réputée très agressive sur les marchés, qui a dirigé plusieurs entreprises d’État… privatisées peu après. Le New York Times ne donne aucune indication quant à l’éventuelle illégalité des moyens utilisés par son épouse pour amasser ses fantastiques avoirs. Toutefois, il ressort que ceux-ci ont commencé à croître vertigineusement quand son mari est devenu Premier ministre.

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don