« Dodo », Taddéi, et les prostituées

Le 12 décembre, le passage de Dodo la Saumure, le fournisseur en prostituées du Carlton de Lille, à « Ce soir (ou jamais !) » fut un grand moment. Frédéric Taddéi et le proxénète belge ont devisé « rentabilité » , « import » , « export » (des femmes), le présentateur s’excusant presque de ce que, « dans notre pays, [sa] profession (sic) [soit] extrêmement mal vue » . Dodo a en effet défendu son « métier de tradition ». « Malheureusement (resic) , les filles, elles arrivent [et] repartent comme elles…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents