Le curé, le maire, et le mariage pour tous

Dans le débat sur le « mariage pour tous », il y a de tout. Après le président homo (et surtout UMP) de l’association Plus gay sans mariage, on a trouvé… le curé qui y est favorable ! En bon représentant de la tolérance bretonne, Elie Geffray, prêtre et édile d’Eréac (Côtes-d’Armor), estime qu’un maire « n’a pas à faire intervenir ses convictions religieuses dans l’exercice de ses fonctions. Ou alors il démissionne » . Ce défenseur de la pilule, de l’avortement et du divorce, qui dit « comprendre les…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents