Mario Monti, héros du néolibéralisme !

Et le gagnant du « Grand Prix de l’économie 2012 » est : Mario Monti ! Premier ministre italien, non élu mais investi au lendemain du départ précipité de Berlusconi en novembre 2011, Mario Monti est un ancien de la banque Goldman Sachs (comme Mario Draghi, à la tête de la BCE). Il peut se targuer d’avoir cassé les services publics, mais aussi le système des retraites transalpin, en allongeant la durée de cotisations, et libéralisé le droit de licencier, pour le privé mais aussi le public (20 % des…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents