Raffarin gaffe

Dimanche soir, alors qu’un compromis se dessinait entre Fillon et Copé, Jean-Pierre Raffarin remerciait sur Twitter « tous ceux qui agissent pour sauver l’UMP » . À la suite de quoi, l’ancien Premier ministre égrenait les comptes Twitter des sénateurs UMP, mais aussi du Figaro et d’un de ses journalistes, chargé de l’UMP, Jean-Baptiste Garat, de Christophe Barbier ( l’Express ), Arnaud Leparmentier ( le Monde ), Marie-Ève Malouines (France info) et Alba Ventura (RTL). Interprété comme un signe de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents