Les comptes du Lyon-Turin mis en cause

Trois associations, dont Anticor, ont examiné la gestion de l’entreprise chargée du projet de ligne ferroviaire. Édifiant.

Anticor, Flare Network (réseau européen contre le crime organisé transnational) et la Coordination des opposants au Lyon-Turin ont alerté récemment la Cour des comptes sur la gestion de l’entreprise Lyon Turin Ferroviaire (LTF), filiale de Réseau ferré de France et de son équivalent italien, chargée de la réalisation du grand projet de ligne ferroviaire à grande vitesse entre Lyon et Turin. L’enjeu est d’importance : le coût global de ce grand projet, qualifié d’inutile par les opposants et les…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Appel pour les marches des libertés samedi 28 novembre partout en France

Tribunes accès libre
par ,

 lire   partager

Adieu « Che » Maradona

Monde accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.