L’échappé Ghosn

Politis  • 7 février 2013
Partager :

L’accord de compétitivité que Renault négocie avec ses syndicats prévoit un gel des salaires en 2013 et une limitation des augmentations à + 0,5 % en 2014 et à + 0,75 % en 2015. Ce gel, a déclaré Gérard Leclercq, directeur des opérations France de Renault, le 30 janvier, « sera valable pour tout le monde, les membres du comité exécutif comme l’ensemble des salariés » . Enfin, presque tout le monde… « En ce qui concerne le président Carlos Ghosn, sa rémunération est décidée en conseil d’administration » , a précisé le même Leclercq, reconnaissant que cette « décision souveraine du conseil d’administration » lui « échappe totalement » . Comme il échappe aux salariés de Renault. Lors de l’annonce des 7 500 suppressions d’emplois, Ghosn était à… Détroit.

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don