300 électeurs contre la salle de shoot parisienne !

L’UMP a organisé dans un café dimanche une « consultation citoyenne ».
Politis  • 18 avril 2013
Partager :

Pilotés par l’UMP, les opposants à l’implantation d’une salle d’injection supervisée dans le quartier parisien de la gare du Nord, très fréquenté par certains usagers de drogues précarisés, ont organisé dans un café dimanche une « consultation citoyenne ». Résultat sans surprise : sur 312 votants, 296 ont voté contre le projet. Seul (petit) problème, le Xe arrondissement compte 49 824 électeurs. On peut donc en conclure que seuls 0,59 % d’entre eux s’opposent à cet instrument de réduction des risques qui protègent aussi la sécurité des riverains. En Suisse, l’extrême droite genevoise, au départ opposée à ce type de structure, est soudain devenue pour, s’étant aperçue qu’à ses heures d’ouverture… il n’y avait plus d’usagers s’injectant dans les rues !

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don